Klik hier om uw bericht in het gulden boek te schrijven

Datum 19/01/2011
Overgemaakt door louis van haelen

c'est mon âme mon corps mon cœur, j'écoute tous les jours
Datum 30/12/2009
Overgemaakt door claudine SEURRE

Arthur Grumiaux a fait partie de mes violonistes préférés dans des œuvres inoubliables ! Ce son restera à moi aussi dans mes tympans et restera toujours celui qu'on compare à d'autres !
Datum 08/09/2009
Overgemaakt door Chantal Clairembourg

Je suis la petite cousine d´Arthur Grumiaux, du côté maternel.
Ma grand mère se prénommait Felicie Grumiaux.
Je n´ai pu le connaître qu´à travers les récits de maman et je regrette beaucoup de n´avoir pas pu mieux le connaître personnellement. J´avoue que je suis fière de faire partie de sa famille.
Datum 26/07/2009
Overgemaakt door Anne Marie Van Kerckhoven

Légende dans le monde entier... parce que inégalable, inimitable... si pur et si grand. Merci pour les merveilles que vous nous avez laissées... et dont il est impossible de se lasser, de s'échapper. Je n'ai pas eu le privilège et le bonheur de vous voir et de vous écouter jouer, mais mon âme est touchée à jamais par cette beauté pure et limpide.
Touchée à jamais aussi par votre merveilleux élève et successeur fidèle... Et vous êtes assurément dans Son coeur, dans son archet, dans son violon et dans Sa musique... tellement lui et tellement vous... si uniques, et lui, et vous... complices. Et la Belgique est dans son âme et dans sa musique... grâce à vous... parce qu'il y fut heureux.
Merci de tout ce Bonheur!
Datum 04/12/2008
Overgemaakt door Rodolfo Bonucci

Cher Maitre, vous êtes toujours dans mon cœur, dans mon archet e dans mon violon. Je tache toujours, dans mes exécutions, d' être digne de vous et de tout ce que j'ai appris par vous. Les heures passées avec vous et avec votre épouse Amanda à Rhode St' Genèse sont les souvenirs les plus beaux et les plus importants de ma vie artistique ( e non seulement artistique..). Votre nom est légende dans le monde entier. Je dirige et je joue souvent à l' Opéra de Wallonie à Liège, et la Belgique me parle de vous encore plus intensément ...Merci, Maitre.
Datum 08/11/2008
Overgemaakt door gerald grumiaux

Arthur GRUMIAUX été le cousin de mon grand pére;Pierre GRUMIAUX.
Datum 04/11/2008
Overgemaakt door Etienne Brun

ce site est admirable ,il nous permet une meilleure approche du grand homme que fut Grumiaux : un homme de coeur,discret et sensible. Bref, un immense artiste souvent
méconnu, hélas.
Datum 22/06/2008
Overgemaakt door Klein R

...Avait-il un enfant ?
Datum 05/05/2008
Overgemaakt door Mélanie Témans

Une fièrté que je fasse un peu partie de sa famille en effet c'était le petit cousin de ma mamy :D
Datum 03/03/2008
Overgemaakt door Geneviève Estiévenart

... Quel bonheur de découvrir ce site ... Arthur Grumiaux adorait les chats ... il possédait plusieurs chats siamois ... je les ai bien connus ... il venait les faire soigner chez moi ... c'était mon père qui était leur médecin vétérinaire ...
Datum 30/08/2005
Overgemaakt door soli lakis

Quel enchantement que d’écouter les deux CD conseillés par la Fondation.
Quel pureté du son. Quel doigté ! C’est un « Maître !
Ils tiennent une place privilégiée dans ma discographie
Datum 18/07/2005
Overgemaakt door Julien THURION

C'était un beau soir d'été à Stavelot. Technicien radio de la RTBF, j'enregistrais ce soir là pour la seule fois de ma vie, le maître. Dans la salle du Chapitre, c'était magique. Ce site m'a permis de repenser à ces merveilleux instants où le plaisir intense prend le pas sur le travail.
Datum 16/07/2005
Overgemaakt door bert marti-leget

j ai 70 ans maintenant.je joue le violon depuis 1944. etant enfant jadmirais les enregistrements et les concert du jeune menuhin.plus tard jentendais a berne jeune grumiaux a plusieurs reprises et je suis devu son "fan." plus tard je vivais aux etats unis et jai entendu milstein.arthur grumiaux reste parmis les plus grands noms et je noublierai jamais son dernier concert a olten: romance en fa de beethoven et concerto de mendelson.
Datum 29/05/2005
Overgemaakt door micheline bosschaert

le concours reine elisabeth de violon vient de se terminer hier... des jeunes talents en pagaille, et il m'est venu l'envie après cette merveilleuse semaine passée à les écouter, de franchir grâce à l'internet quelques années en arrière, à la recherche d'autres grands et merveilleux artistes de chez nous... alors j'ai trouvé ce merveilleux site sur Arthur Grumiaux et je me suis souvenue du bonheur éprouvé dans les années 70 à l'écouter un soir aux Beaux Arts!Un moment de pur bonheur jamais oublié depuis! Merci Arthur
Datum 22/02/2005
Overgemaakt door Martine Kerstenne

Athur Grumiaux est comme un séraphin du violon et de l'archet qui vous emporte dans la voûte céleste et vous donne l'impression de ne plus sur terre.
Merci d'avoir existé.
De subsister par les CD pour nous donner tellement de bonheur.
Datum 12/02/2005
Overgemaakt door Emmanuel Legrand

Lobbes

Lorsqu'on écoute Arthur Grumiaux, on est immédiatement saisi par ce qui caractérise les interprètes d'exception : aisance, clarté, justesse, ...

Sans aucune fioriture ou recherche d'effet spectaculaire, il va à l'essentiel, et cela coule tellement de source qu'il donne presque l'impression que jouer du violon est facile.

Il est frappant aussi, lorsqu'on peut l'observer en concert enregistré sur DVD, de constater sa présence phénoménale dès la première note ainsi que l'humilité et la brièveté avec laquelle il salue en fin de concert son public subjugué par un véritable moment de bonheur musical.

Tout cela lui donnait une classe et une noblesse incomparables.

Je regrette d'être trop jeune pour avoir pu le voir en concert.

Personnellement, je le considère, avec Louis Armstrong, évidemment dans un tout autre registre, parmi les plus grands interprètes du XXème siècle.

Il est de ces hommes rares qui surpassent de très loin tous les autres.

Félicitations pour ce site passionnant.
Datum 31/12/2004
Overgemaakt door René Ponsioen

Na enkele tevergeefse pogingen om de begraafplaats van Grumiaux te weten te komen, lukt het misschien via het Gulden Boek. Er is geen violist geweest die mij met zijn spel zo ontroerd heeft en dat steeds blijft doen. Zijn opnames zijn me heilig.
Als iemand me verder kan helpen, mail svp naar:
r.ponsioen@planet.nl
Bij voorbaat dank.

R.Ponsioen
Beheerder Studiefonds Oskar Back
Datum 16/12/2004
Overgemaakt door Mario Octavio Torres León

15 de diciembre de 2004

Desde la ciudad de México:
Quiero expresar mi gran admiración por Arthur Grumiaux, cuyo tono de violín es fino y exquisito. Su genio violinístico queda expresado en las grabaciones que yo poseo de él, en donde toca los conciertos de Mozart, Brahms, Beethoven, Tchaikovsky,encores para violín, sonatas para violín de Beethoven acompañado por Claudio Arrau.
Datum 12/12/2004
Overgemaakt door Roberto Reece

Quito, Ecuador
Amado Maestro
Pocos dones tiene nuestra civilización que puedan compararse a sus sublimes interpretaciones. Y son pocas las experiencias vitales mías que pueda atesorar con mayor amor o reverencia que su arte.
Cuando muera Rostropovich, el último "dinosaurio" de la era más notable de intérpretes de la historia, se habrá cerrado un capítulo inverosimil del arte musical. Entre las cumbre de ese período glorioso, sus interpretaciones quedarán como un ejemplo imperecedero del arte de la interpretación musical y como el mayor testimonio del arte violinístico del siglo XX.
Desde los trópicos ecuatoriales, gracias maestro.
Datum 20/09/2004
Overgemaakt door Willeam Ouwendorp

Via toeval op deze website terecht gekomen. Een zeer goede zaak deze website ter herinnering aan Arthur Grumiaux!

Datum 19/08/2004
Overgemaakt door hugues le gall

Vraiment très remarquable travail.
Les concertos 3 et 5 avec DAVIS restent,année après année, l'un de mes disques préférés;naturel,spontanéité,rigueur...
Derrière les notes,il y a toujours l'émotion.
Merci d'honorer ainsi cet artiste magnifique!
Datum 22/02/2004
Overgemaakt door Rudi Werth

Boise, Idaho (USA)
Arthur Grumiaux with Paul Crossley accompanying recorded on the private (Wallons) label the Sonata for Violin and Piano of Guillaume Lekeu. I have been trying to find this wonderful recording for years, without success. (The Belgian Consulate in New York City once had a copy.)But this recording now seems to have disappeared. But someone must have a copy, either on the (original) LP record or on CD. I would so wish to have this recording. If anyone reads this who possesses this recording please, please contact me. If you would allow me to copy it for my own use, I would pay all expenses to and from Belgium.
I hope someone out there can help me, I would be so grateful.
E-mail: vargawerth@aol.com
Datum 03/02/2004
Overgemaakt door Albert Reuter

Je viens de découvrir ce site et je tiens à y écrire quelques mots,comme si je m'adressais à ce grand maître.

Vous avez toujours été pour moi,depuis 40 ans,le compagnon de mes instants de grande émotion;lors de la mort de ma mère et surtout lorsque mon épouse est décédée,vous écouter a été pour moi un baume irremplaçable.
Je me souviens aussi de nombreux concerts à Stavelot.Nous avons pu,ma femme et moi,échanger quelques mots avec vous et vous lui avez dédicacé plusieurs 33 tours,qui sont encore dans mon armoire.

Le jour de votre mort,le soleil s'est voilé pour moi;j'ai parlé en moi-même à ma femme défunte,comme si elle était là,pour partager avec elle mon chagrin.

Depuis lors,je vous ai écouté sur CD et visionné sur DVD.
Un ravissement à chaque fois...

Vous serez toujours dans mon coeur.
Datum 13/12/2003
Overgemaakt door erick philippe monier Ringrave

Bonjour !
Je fai des recherches sur la famille Ringrave Ou Rhingraven ou encore Rhingraften . Mes ancetres etaient luthiers a Anvers au 18eme siecle. Ils etaient emigres d'Allemagne . Ils sont restes quelques decenies ou plus en Belgique et sont partis pour la France. Je suis un de leurs descendant. Peut etre un historien pourrait il valider mes recherches. Grand site ! Merci pour votre temps. A bientot. Erick Philippe Monier Ringrave
Datum 22/11/2003
Overgemaakt door Irène HENRIETTE

Arthur est unique dans son genre. J'aime Oistrakh, Heifetz, Stern, Menuhin etc... Mais j'aime beaucoup Arthur Grumiaux qui est d'une belle sensibilité. J'ai vu sur Internet une discographie impressionnante ! J'avais prêté à quelqu'un un triple CD d'Arthur Grumiaux et de R. Castagnone (PHILIPS) où ils interprètent Vitali (chaconne), Corelli, Kreisler, Tartini, etc.... et je ne l'ai jamais reçu en retour. Je suis désespérée et suis à la recherche de quelqu'un qui pourrait m'en fournir une copie, ou bien un exemple seconde main. J'ai déjà cherché jusqu'en Amérique ! Enfin, je ne perds pas l'espoir et pense le trouver un jour.
Datum 28/06/2003
Overgemaakt door Randall Goldman

I have the Japanese Philips cd of Arthur Grumiaux performing sonatas by Mozart and Brahms in which he plays both the violin and piano parts. This is from the complete set of Grumiaux recordings on Philips from Japan.
There were only 100 copies of this cd made.
I would be willing to trade this for a mint condition copy of the original Philips STEREO only LP-dutch or french pressing only.
Please contact me about this at HALLofFAME@mail.com.
Datum 22/06/2003
Overgemaakt door jeroen van der wel

Ik vind de Grumiaux-site geweldig, ik bekijk hem heel vaak. Maar ik vind het zo jammer dat de video's niet werken. Ik heb het al meerdere malen op veel verschillende computers geprobeerd maar het werkt gewoon niet.
Datum 02/02/2003
Overgemaakt door Etienne De bolster

IK gad graag informatie over mensen (musici) die de Belgische Voolschool promoten. Is de heer Rudolf Werthen
daar ook bij?

In het verleden wijlen Robert de la ruelle Gand?
Datum 16/11/2002
Overgemaakt door Patrice POINSOT

Pour moi Arthur Grumiaux et violin ne font qu'un, sa musique est éternelle et divine car en l'écoutant elle vous transporte dans un autre univers qui semble idéal.
Il associait à ses inteprétations un son venu d'ailleurs.
Sa musique le rend éternel.
Bravo pour le site il est magnifique.
Datum 04/08/2002
Overgemaakt door Mélanie Evrard

Charleroi

Je ne suis encore qu'une jeune étudiante au Conservatoire Royal de Liège et pourtant, je ressens une grande admiration pour ce génie qu'était Arthur Grumiaux.
Datum 23/07/1999
Overgemaakt door Jacques Cobetto

C’est en feuilletant au hasard dans le “quiquoiou” de wanadoo que je suis tombé sur ce site, et lorsque j’ai lu le nom d’Arthur GRUMIAUX, je suis immédiatement rentré dedans ; et cela m’a rappelé des souvenirs.
Effectivement, j’ai joué avec ce grand musicien en 1971 (à un an près), je crois que c’est en Espagne à Barcelone, où j’ai eu le plaisir de l’accompagner, en tant qu’hautboïste, avec l’orchestre de chambre de Toulouse ; je crois bien qu’il avait interprété le concerto de Beethoven, je ne me souviens plus très bien, mais ce que je n’ai pas oublié c’était son jeu et sa présence musicale, et je le revois encore dans les coulisses avant d’entrer en scène (cet anecdote m’avait marqué), alors qu’il était en train de changer sa chanterelle, il choisissait parmi plusieurs cordes qu’il avait en réservé, et il en mesurait le diamètre avec un petit palmer. Avec lui, c’était vraiment au millième de millimètre.

Voilà, je dois dire que cela me fait vraiment un grand plaisir d’apporter ce petit témoignage, épisode furtif de ma vie de musicien exécutant pour qui tous les concerts que j’ai pu faire avec ce remarquable orchestre de chambre, ont chaque fois été une source de joie et de bonheur.
Datum 19/01/1999
Overgemaakt door Wilfried Wijn

Deurne

Geachte heren,

Met dank ontving ik Uw wensen voor het nieuwe jaar, en, wederkerig, wens ik ook U een voorspoedig nieuw jaar en vooral veel succes met de Baron Arthur Grumiaux Stichting.

U meldde destijds de samenstelling van een “Gulden Boek voor Arthur Grumiaux”. Ik bezorgde U daarvoor een tekst van een artikel dat ik naar aanleiding van het overlijden van de meester, liet verschijnen in het maandblad “Sporta”.
Graag vernam ik van U of U de plannen voor dit Gulden Boek kon realiseren en of dit boek inmiddels beschikbaar is.

In afwachting van een bericht uwerzijds, verblijf ik,

Met de meeste achting !
Datum 27/06/1998
Overgemaakt door J.J.A. Mars

Wijk bij Duurstede, Nederland

Geachte mevrouw, mijnheer,
Graag stel ik mij aan u voor als een enthousiast amateur violist, leze van The Strad en groot bewonderaar van Arthur Grumiaux.
Via het Internet werd ik attent op uw Stichting. Ik wil graag nader kennismaken met de activiteiten, de doelstellingen en (eventueel) de publicaties van uw Stichting.
Graag ontvang ik van u een brochure of iets dergelijks.

Bij voorbaat dank voor de te nemen moeite.

Met vriendelijke groet,
Datum 30/10/1997
Overgemaakt door Edgar-Georges Piron

Bruxelles

J’aimerai vous raconter ce qui m’est arrivé au Palais des Beaux-Arts, dans la salle d’accord, le soir du dernier concert d’Arthur Grumiaux.
En fait j’étais venu, comme Président de la Régionale de Bruxelles « A Cœur Joie » pour rencontrer Maître Bartholomée afin de lui demander de bien vouloir prêter son orchestre pour exécuter à Liège, au Conservatoire, l’Oratorio Paulus de Mendelssohn, sous la direction de Pierre Cao.
En attendant Pierre Bartholomée, je vis sortir sur scène et donc passer devant moi, Mr. Arthur Grumiaux qui allait jouer son concerto pour violon et le responsable du plateau me dit « je trouve que Monsieur Grumiaux a bien mauvaise mine, ce soir ! ».
J’écoutais le concerto et parlais à Pierre Bartholomée. Et le lendemain matin j’appris par la radio que Maître Grumiaux était décédé dans la matinée !
Cette soirée m’a profondément marquée et je la revois encore souvent. C’est l’hommage de ce souvenir que je voulais vous transmettre.
Datum 21/10/1997
Overgemaakt door Jean-Marie Foret

Fleurus

Plus de dix années après la disparition regrettée de celui que tant de simples mélomanes et de sommités du monde musical considèrent à juste titre comme l’un des plus grands violonistes de notre époque, il n’est nullement exagéré de dire qu’Arthur Grumiaux est vraiment entré dans la légende.
Grâce à sa production discographique et aux nombreuses cérémonies d’hommage qui lui ont été consacrées récemment un peu partout, il continue à vivre dans nos mémoires.
A Fleurus aussi, où il passa près de dix-neuf ans - fortement influencé et épaulé par un grand-père maternel qui contribua efficacement au développement de ses dons précoces - le souvenir du premier concert public du jeune Arthur, alors âgé de cinq ans et demi, est resté vivace.
C’est dans le même enthousiasme général que nous avons pu assister aux trois splendides récitals qu’il a donnés plus tard en notre ville.
A côté de sa maîtrise du violon il y déploya toute son exceptionnelle sensibilité et cette sonorité pleine et expressive qui le caractérisait.
Arthur Grumiaux a fait honneur à la cité qui l’a vu grandir et s’épanouir au point de devenir celui que Yehudi Menuhin qualifia de « merveilleux musicien ».
Nous lui en sommes et resterons toujours infiniment reconnaissants.
Datum 21/10/1997
Overgemaakt door Jean Fafchamps

Verviers

Vibrant hommage à notre glorieux violoniste Wallon, qui compta parmi les plus grands interprètes du siècle et qui nous laisse un souvenir impérissable.
Datum 16/10/1997
Overgemaakt door Gilberte Meura-Adamy

Forest

Que de regrets de ne pas avoir mieux connu ce grand et talentueux artiste !
Datum 12/10/1997
Overgemaakt door Pol et Monique Lambert

Rhode-Saint-Genèse

Nous les avons rencontrés, lui et madame Grumiaux, en 1972, lors d’une « affaire de quartier ». Madame Grumiaux nous a apporté son aide et son nom et, peu à peu, nous sommes devenus amis.
Comment choisir parmi tous les souvenirs du temps passé ensemble : le côté si simple et si cordial d’Arthur Grumiaux, son côté drôle (il adorait se déguiser)? Je l’ai vu,lors d’une soirée chez des amis, jouer avec son archet sur le violon que tenait Clément Quattacker!
Un autre soir, encore chez un ami pianiste amateur, il a joué avec son hôte un mouvement de la sonate de Brahms dont il avait d’ailleurs enregistré les deux parties.
Mais peut-être le souvenir le plus touchant est-il celui du jour de la mort de sa mère… il nous a téléphoné, disant : "nous n’avons pas envie d’être seuls ce soir, pouvez-vous nous inviter à dîner tout simplement, j’apporterai le vin"…
Nous avons passé une soirée chaleureuse, nous avons parlé vin, musique, de tout et de rien.
Ce grand musicien était l’homme le plus simple et le plus généreux. Il avait des attentions charmantes : ma collection de chouettes lui doit beaucoup…
Nous l’attendions à dîner chez nous le soir du 17 octobre 1986, il est mort le 16 au matin !
Datum 07/10/1997
Overgemaakt door Philippe Koch/Trio Grumiaux

Luxembourg

Quelle fierté est la nôtre de pouvoir porter le nom de « Trio Grumiaux » !
Conscients de l’insigne honneur qui nous a été fait, nous réalisons pleinement la lourde responsabilité qui nous incombe : celle de continuer à produire de jour en jour un travail de qualité pour être dignes de ce nom prestigieux.
Datum 07/10/1997
Overgemaakt door Nadine et Louis Koch

Heusy

Que dire d’un Artiste aussi complet, distingué, raffiné, précis, avec une sonorité lumineuse et une sensibilité à fleur de peau.
Quel homme humain, intelligent avec un esprit prêt à toutes les réparties, connaissant les secrets les plus intimes du beau violon et de l’archet.
Un être que l’on ne saurait oublier.
Quel Maître !!!
Merci.
Datum 06/10/1997
Overgemaakt door Marquis de Trazegenies

Corroy-le-Château

Un grand artiste nous fait comprendre que dans la vie l’essentiel est ce que nous ne pouvons pas définir.
Datum 03/10/1997
Overgemaakt door Philippe Koch

Luxembourg

Cher Maître,

Pendant six ans, j’ai eu la chance de prendre auprès de vous des cours privés d’interprétation et ce n’est pas seulement un extraordinaire violoniste, mais aussi un magnifique artiste, raffiné et d’un abord pourtant simple que j’ai pu découvrir.
Tout au long de nos rencontres lorsque vous me révéliez la musique de Mozart, par exemple, ou lorsque nous essayions ensemble de nouveaux violons, vous m’avez transmis beaucoup plus qu’une technique instrumentale : tout un art de vivre la musique.
Votre disparition prématurée crée un grand vide, dans le monde musical. Heureusement, vous nous avez laissé un témoignage inoubliable de votre génie dans les nombreux enregistrements qui nous permettront toujours de vous retrouver.
Datum 03/10/1997
Overgemaakt door Paul-Marie Michel

Jumet

Je terminais mes humanités gréco-latines et commençais une année de « spéciales maths ».
Je suis allé écouter Monsieur Grumiaux aux Beaux-Arts.
Quand il a interprété le concert en sol de Mozart, il alliait la culture et la sensibilité à la technique ce que, ultérieurement, je recherchais.
Quand il entama le 2ème mouvement, son élégance touchait au sublime.
A la fin du concert, son sourire était partage de joie et de bonheur.
Datum 30/09/1997
Overgemaakt door Michel Dutrieue

Oostende

Arthur Grumiaux bood de muziekminnende wereld een bijzondere toon aan, een zingende toon, een beheerste, gevoelige, bescheiden en ontroerende toon.
Een viooltoon die vanuit zijn liefde voor het muzikale gevoel van het eeuwig klassieke repertorium, voor altijd jong bleef en overtuigd bleef van de zeggingskracht van de muzikale eenvoud en bescheidenheid. Een toon die verleden, heden en toekomst verbond tot een nimmer ophoudende deining van schakeringen, varianten en diep doorleefde uitingen van emotie.
Datum 30/09/1997
Overgemaakt door Jacques Lecocq

Fleurus

Précédemment j’ai eu l’occasion d’exposer les circonstances dans lesquelles j’ai pu faire la connaissance d’Arthur Grumiaux et aussi de rappeler les trois concerts que le maître a animés dans notre bonne ville de Fleurus.
A propos de « certaines initiatives » dont parle votre message, je me permets de vous soumettre deux remarques :

- en novembre 1986 j’avais proposé de transformer la « Rue des Rabots » en « Rue A. Grumiaux » ; je tiens à la disposition de qui le souhaite la réponse qui m’a été donnée…
- dix ans plus tard il est décidé d’apposer une plaque sur la façade de la maison que le maître avait occupée. Nouvelle déception : aujourd’hui encore on peut lire le texte qui apparut aux yeux incrédules des assistants :
ICI VECU A. GRUMIAUX
Quand cette erreur sera-t-elle réparée, par qui ?
Datum 29/09/1997
Overgemaakt door Luc Devos

Sint-Genesius-Rode

Alvorens ik het geluk had van Arthur Grumiaux te begeleiden tijdens een concert in zijn geboortestad, had ik reeds vele van zijn opnames beluisterd: hij was reeds de violist die mij het nauwst aan het hart lag, en één van de grootste en nobelste musici van deze eeuw.

Met hem kennis te maken – tijdens de repetities – toonde mij dat hij ook een groot mens was : hij verenigde de zuiverheid van een kind met de wijsheid van een honderdjarige.


Avant d’avoir eu l’honneur et la chance d’accompagner le Maître Arthur Grumiaux lors d’un concert dans sa ville natale, je connaissais un grand nombre de ses enregistrements; il était déjà mon violoniste favori, et l’un des plus grands et nobles musiciens de ce siècle.

Faire sa connaissance – lors des répétitions – m’a montré qu’il était en outre un grand homme: il alliait la pureté d’un enfant à la sagesse d’un centenaire.
Datum 29/09/1997
Overgemaakt door Gérard Causse

Paris, France

La pureté du son, le dépouillement du phrasé, poussé à l’extrême, la simplicité du dit.
Toutes ces qualités exceptionnellement réunies chez Arthur Grumiaux, le rendent proche du divin.
Datum 29/09/1997
Overgemaakt door Albert Fanuel

Fleurus

Arthur Grumiaux, un grand de ce monde que nous sommes fiers d’avoir accompagné durant sa jeunesse.
Sa gentillesse, son extrême sensibilité, ses qualités humaines ont fait qu’il devint un des « nôtres » à part entière.
Fleurus est fière d’avoir connu celui qui allait devenir un des plus grands violonistes de ce siècle et un ambassadeur de la Belgique.
Datum 26/09/1997
Overgemaakt door Jean-Pierre de Bandt

Tervuren

Moge de Arthur Grumiaux Stichting verder blijven groeien en door haar uitstraling jonge talenten blijven aantrekken naar de praktijk van het edelste muziekinstrument.
Datum 25/09/1997
Overgemaakt door Simone Druet-Dethise

Namur

Cher Arthur,

Je me réjouis de l’hommage, tellement mérité, qui te sera rendu le 1er octobre prochain.
Je te remercie pour la joie profonde que m’a procurée chacun de tes concerts.
Merci aussi pour la fidèle amitié que tu m’as témoignée pendant presque 50 ans. Elle m’a aidée dans les épreuves et m’a donnée le courage dont j’avais besoin.
Je ne t’oublierai jamais car « l’amitié est plus forte que la mort ».
De tout cœur.
Datum 25/09/1997
Overgemaakt door Odette Van Adorp-Lefebvre

Bruxelles

Son cœur et l’âme de son violon ne faisaient qu’un. Cet UN je me le suis appropriée il y a bien des années indéfectiblement. Vénéré Maître Grumiaux vos chants inégalables, immortelle séduction ont oblitéré à jamais tout mon être. Avoir eu la grâce suprême d’accueillir votre message est l’assurance d’aller jusqu’au bout du chemin bercée d’harmonies, tout en vous clamant mon immuable attachement et mon immense gratitude.

Octobre 1986 – Un immense virtuose a fermé les yeux, un grand violon s’est tu. La terre entière en est restée blessée… Mais tout là-haut la voûte céleste s’enivrera à jamais de sublimes harmonies.
Datum 25/09/1997
Overgemaakt door Annie et Fernand Parisel-Leclercq

Bruxelles

C’est en qualité de médecins, dirigeants un sanatorium pour malades osseux (appelés à l’époque « les allongés ») que dès 1947, nous avons eu le bonheur de connaître Arthur et Amanda. Spontanément ils nous ont offert de venir jouer pour nos patients.
Dès le premier concert - donné dans un réfectoire, accommodé en salle de spectacle - ils eurent un contact qui les ont surpris autant que nous-mêmes et Arthur en fin de prestation nous dit : « Quel merveilleux public, je reviendrai ». L’émotion était au rendez-vous de part et d’autre.
Il convient d’ajouter qu’Arthur avait le « trac » de jouer devant des malades et que, pour se dominer, tous les deux avaient fignolé leur apparition tout comme si ils allaient jouer devant un public averti et connaisseur : tenue de soirée, fleurs sur la minable estrade, éclairage relativement adapté. Ils bénéficiaient en outre d'un piano Pleyel prêté par un mélomane de Coq sur mer (l’ingénieur Doensen). Ils s'étaient même enregistrés sur bande… pour aussitôt se réécouter après le concert et s’entendre jouer avec ou sans faute etc.
Le sens social d’Arthur et Amanda était indéniable et ils firent école.
Nous tenons à leur rendre cet hommage car nos patients et le personnel soignant (tout comme nous-mêmes) eurent le privilège de bénéficier durant près de 10 ans de leur bénévolat musical, de haut niveau. Ce n’est que lorsque la notoriété d’Arthur ne lui laissa plus aucun loisir que cette merveilleuse expérience prit fin avec regret, ô combien !
Datum 24/09/1997
Overgemaakt door Monique Baes

Han-sur-Heure

Vous avez été l’homme qu’il fallait, dans la place qu’il fallait. Vous avez été un trésor pour la musique, vous avez été et resterez un « Grand Monsieur » dans notre cœur.

Merci « Maître ».
Datum 23/09/1997
Overgemaakt door Raymond Micha

Stavelot

Nous garderons pieusement et combien sincèrement le souvenir de notre Président d’Honneur, le Maître Arthur Grumiaux, qui a rehaussé de son immense talent les cent vingt-six auditions dont il a honoré le Festival de Stavelot.
Nous apprécierons toujours ce privilège nous réservé par le glorieux Citoyen d’Honneur de notre petite ville.


En toute affection et admiration,
le Président-fondateur du festival et tous ses amis du Conseil d’Administration
Datum 23/09/1997
Overgemaakt door Lucien Tamigniaux

Jumet

Ecouter le Maître nous transporte toujours au-delà du réel.
Nous remercions tous les membres de la Fondation qui permettent de sauvegarder la mémoire d’un si grand homme, et qui aident de jeunes violonistes à devenir de grands talents qui feront vibrer notre âme comme Maître Grumiaux savait si bien le faire !
Datum 23/09/1997
Overgemaakt door Lucien Niemegeers

Sterrebeek

"Le silence après Mozart est encore de Mozart".
Cela s’applique à merveille à Arthur Grumiaux.
Après l’écoute de l’une ou l’autre de ses magistrales interprétations, le silence réclame encore un bis.
Datum 23/09/1997
Overgemaakt door José Sorée

Bruxelles

Ayant eu l’occasion de côtoyer ce grand artiste qu’était Arthur Grumiaux pendant plus de 25 ans, j’ai gardé un excellent souvenir de ces nombreux contacts tant privés que professionnels.
Datum 23/09/1997
Overgemaakt door Gérard Grumiaux

Mol

La constitution d’un « Livre d’Or, pour Arthur GRUMIAUX » est, après les diverses manifestations en son honneur, le témoin littéraire couronnant sa vie d’artiste.

Le nom d’Arthur GRUMIAUX côtoie ceux des plus grands virtuoses. Ses interprétations de chefs-d’œuvre anciens et modernes laissent aux auditeurs un profond sentiment de bonheur, de rêve, d’épanouissement.

Personnellement, je suis, à la fois, étonné, fier et heureux d’entendre les louanges en son honneur dès que je parle de lui ou laisse entendre sa musique à des amis et connaissances de la Campine anversoise. C’est incroyable combien il est apprécié dans cette région du Pays.
Datum 23/09/1997
Overgemaakt door Christiane et Marcel Arys

Bruxelles

Que dire encore ? Tout a été dit sur Arthur Grumiaux, il fut pour nous, sur le plan musical, un enchanteur.
Nous étions proches voisins et chaque fois qu’il mettait pied à terre à Bruxelles, le téléphone sonnait pour de joyeuses réunions, parfois il nous offrait le grand bonheur de jouer ce qu’il appelait "une petite pièce".
Nous avons eu la joie de fêter ses soixante ans chez nous, au dessert il y avait un gâteau en forme de violon orné de 6 bougies qui se rallumaient chaque fois que l’on soufflait dessus, ce qui l’avait fort intrigué.
Nous lui avions offert un dessin exécuté par le Comte Jack de Kerchove de Douterghem - qui était d’ailleurs parmi nous - et qui représentait un jeune Bélier, son signe zodiaque. Il était très ému.
Comme vous le voyez c’était pour nous un incomparable ami dont la disparition a creusé un vide énorme qui ne s’est jamais comblé.
Datum 23/09/1997
Overgemaakt door Alain Denis

Ciney

Vous déteniez un merveilleux talent, une sonorité hors du commun et identifiable entre toutes. Que vous n’avez cessé de mettre au service de cette musique tellement personnalisée par vous de manière transcendante. Elle est plus que jamais un havre d’harmonie et de beauté au sein de cette humanité turbulente et chaotique que nous traversons et vos messages sont sans prix.
Pour tout cela. Merci.
Datum 22/09/1997
Overgemaakt door P. Abbé Ambroise Wathelet

Denée

En mon nom personnel, et aussi au nom du P. Adrien Nocent, également ami intime d’Arthur Grumiaux et qui nous a quitté il y a quelques mois, je voudrais redire ceci : Nous pensons à cet extraordinaire message humain et artistique qu’ARTHUR GRUMIAUX nous a donné.
La technique moderne nous permet de prolonger ce message, de le perpétuer au delà même de sa présence physique parmi nous.
C’est notre espérance qu’Arthur Grumiaux continue à nous entraîner vers les sommets du bonheur en l’écoutant, en l’écoutant dans le respect, le silence, l’admiration, et en méditant sur ce que représente l’idéal qu’il a su nous transmettre par son étonnante qualité musicale.
Datum 19/09/1997
Overgemaakt door Willy Clijmans

Ondervoorzitter van de Belgische Muziekpers
Antwerpen

Baron Arthur Grumiaux heb ik meermaals kunnen beluisteren. Zijn optreden was steeds een waarborg voor uitzonderlijke kwaliteit. Hij zal beslist als één van de markantste Mozart-vertolkers blijven voortleven, met een voordracht die steeds helder van klank en levendig opklonk, getuigend van indringende muzikaliteit. Alle podiumallures waren hem vreemd. Hij schitterende ook in de partituren van een Ravel, een Fauré, een Debussy, deze artistieke glans, verfijnde toonvorming, fraaie kleureffecten voorbehoudend. Werken van Bartok, Berg, Strawinsky kregen de gewenste gespierde toon en vlotte aanpak. Als uitzonderlijk violist ondernam Baron Arthur Grumiaux talrijke buitenlandse concertreizen tot in de Verenigde Staten toe, waar hij telkens begroet werd als de ideale voortzetter van de Ysaye-traditie.
Was het niet Francis Poulenc, die een Mozart-concerto met Baron Arthur Grumiaux als solist bijgewoond had en in de “Figaro Littéraire” neerschreef : “…interprété de telle façon par Arthur Grumiaux, que j’ai goûté, pendant quelques secondes, le plaisir délicieux et si rare des larmes de joie ?”
Datum 19/09/1997
Overgemaakt door Paula Meert

Bruxelles

Pianiste amateur de formation, j’ignorais tout de l’art du violon.
Puis, un jour, un artiste exceptionnel se présenta au concert. Sa sensibilité, son boucher divin m’ouvrirent les portes du paradis musical : Arthur Grumiaux était là.
Puisse les jeunes violonistes s’inspirer de son art.
Quant à l’égaler : c’est impossible, il n’y a qu’un seul Grumiaux.
Datum 19/09/1997
Overgemaakt door Mieke Soetaert

Mons

Le nom d’Arthur Grumiaux restera toujours gravé dans ma mémoire comme un des meilleurs violonistes Belges du XXième siècle.
J’y pense quand je suis de passage chez mon luthier Mr Jassogne à Bruxelles, qui a touché aux âmes de nos deux violons.
Chaque fois ça me donne des frissons et de l’énergie pour travailler une autre œuvre, avec mon propre violon.
Pendant plusieurs années, il a fondé le trio Grumiaux inoubliable !
Il a réalisé les enregistrements pour violon les plus prestigieux du monde. Il est vraiment dans mon cœur. Arthur Grumiaux.
Datum 19/09/1997
Overgemaakt door Luc Bataillie

De Pinte

Hierbij drukken wij de wens uit dat de “Belgische Vioolschool” van weleer opnieuw als een feniks uit zijn as mag herrijzen, met kunstenaars-pedagogen van het kaliber van A. Grumiaux.
Datum 19/09/1997
Overgemaakt door Georges Octors

Bruxelles

Hommage émis à notre plus belle « chanterelle » depuis Eugène Ysaye !
Datum 19/09/1997
Overgemaakt door Evelyne Lange-van Cutsem

Frankfurt, Deutschland.

Pour moi : « Inoubliable ! »
Datum 19/09/1997
Overgemaakt door Baron Gérard de Borman

Stavelot

Très chaleureusement, à votre succès et vous souhaite une très bonne continuation.
Datum 18/09/1997
Overgemaakt door Wilfried Wijn

Deurne

Uittreksels uit mijn artikel in “SPORTA”, Maandblad voor Sport en Cultuur, bij het overlijden van Arthur Grumiaux :

op die allermooiste ogenblikken van sport doen, was Grumiaux er. In het nevelige licht tussen de bomen speelde hij Bach.
op die ogenblikken, als sport doen een hooglied wordt, speelde hij Schubert.
op die zeldzame uren van hemels genieten van sport, was Grumiaux er, en speelde Mozart.

Hij was er op die uren van verwondering.
Luisterend in die allermooiste uren, als sport doen een hulde aan de Schepper wordt, was hij mijn gezel.
Datum 18/09/1997
Overgemaakt door Renalde Cheron-L'Hoost

Jumet

La grandeur de Grumiaux se révélait par la noblesse opportune de son organisation qui est le résultat d’un immense savoir.
Arthur Grumiaux est au Panthéon des grands interprètes du siècle.
Datum 17/09/1997
Overgemaakt door Jacques Leduc

Bruxelles

Ecouter Arthur Grumiaux, c’est goûter au bonheur. Jadis au concert, aujourd’hui grâce au disque, l’émerveillement est le même lorsque s’élèvent les chants des cordes.
La perfection du jeu, la subtilité de l’interprétation, le rayonnement de la sonorité sont chez ce musicien d’exception autant d’expressions magnifiées de l’art le plus pur.
Une telle qualité, sur laquelle le temps n’a aucune prise, ne cesse d’émouvoir.
La jeunesse d’Arthur Grumiaux est de celles qui ne passeront jamais.
Datum 16/09/1997
Overgemaakt door Rozann Schmidburg

Sterrebeek

Que votre musique reste pour toujours !
Datum 16/09/1997
Overgemaakt door Jeanne Simonart

Bruxelles

Hommage à un grand interprète, chaleureux et divers, d’œuvres multiples et variées.
Datum 16/09/1997
Overgemaakt door Georges Demuynck-Roisin

Bruxelles

Quel enchantement que d’écouter les deux CD conseillés par la Fondation.
Quel pureté du son. Quel doigté ! C’est un « Maître !
Ils tiennent une place privilégiée dans ma discographie(cédéthèque ?)
Datum 16/09/1997
Overgemaakt door Fernande Page

Quaregnon

En remerciement à Arthur Grumiaux pour les belles heures qu’il nous a données.
Datum 15/09/1997
Overgemaakt door Marceau Coppin

Mont sur Marchienne

Pour la petite et la « grande » histoire !
Voici : J’étais élève à l’Athénée royale de Thuin en l’an de grâce 1962 et…
Au bout d’un long couloir la salle de musique, on y entrait et le Professeur de musique Monsieur Humblet nous y attendait, pas « au tournant », mais tout un « fond » de musique indispensable, mais qui me surprit : c’était le son « des cordes » d’Arthur Grumiaux.
Et depuis ce temps-là, cette musique fait partie de mon « Etat général ».
Voilà c’est tout, mais c’est beaucoup.